Eco Village Tsaratanana, là où de nouvelles vies se construisent

Un vendredi soir. Je rentre en bus après les cours. En passant par le tunnel d’Ambohijatovo, j’aperçois des sans-abris qui construisent leurs maisons pour la nuit. Des tissus abîmés, des sachets, des cartons leurs suffisent pour mettre sur pied un abri ! Avec le froid qui sévit en ce mois de juin, vivre dans de pareilles conditions semble impensable. Pourtant, c’est leur quotidien. À quelques kilomètres d’Antananarivo, des familles vivant dans des situations précaires ont eu la chance de se construire une nouvelle vie. Ils sont partis de rien et ils ont pu construire un village, et pas n’importe lequel !  L’éco village de Tsaratanana est… très particulier.

Tsaratanana, traduit littéralement comme « Beau village » a été fondé par l’association YOCONTIGO. Plusieurs familles démunies ont pu bénéficier de l’appui de l’association pour le construire. Une atmosphère de partage et de respect de l’environnement y règne. Je retiens 5 grandes valeurs que les habitants du village prennent à cœur :

Écologique

La particularité d’un éco village est évidemment son caractère écologique. Plusieurs aspects montrent combien le village fait la promotion des pratiques et gestes écologiques.

 

  • Toilettes sèches

Ce sont des toilettes qui n’utilisent pratiquement pas d’eau. Du « taimbakona », ou « chute de bois », doit être mis dans ces toilettes après chaque utilisation. Garanti inodore, nous rassure un guide du village !

Toilettes sèches à Tsaratanana

  • Panneaux solaires

L’électricité existe dans la localité. Cependant, utiliser des panneaux solaires est une alternative pour rentabiliser les dépenses.

Lampes alimentés par panneaux solaires

  • Machine à laver alimentée par le mouvement des roues d’une bicyclette

J’ai testé pour vous ! Il suffit de pédaler la bicyclette pour faire marcher la machine à laver. C’est notamment une machine qui ne fonctionnait plus qui a été réinventée pour être écolo.

Machine à laver alimenté par pédale d'une bicyclette

  • Engrais bio

« La maison de nos petits amis », un bel abri pour les vers de terre. Les déchets biodégradables, à l’exemple des épluchures de légumes et de fruits, sont déposés dans l’étage au-dessus où vivent les vers. Ensuite, en dessous, ces derniers déposent leurs affaires (besoins) et enfin on récupère, à l’aide d’un robinet le produit final qui servira d’engrais.

Maison-des-vers-de-terres
maison-des-vers
  • Hôtel des abeilles

    un abris pour accueillir les insectes

 

fiches sur l'hôtel des insectes

  • Se laver les mains façon écolo

Il arrive souvent que les enfants oublient de fermer le robinet après s’être lavé les mains. Le temps qu’un adulte s’en rende compte, de l’eau va couler. Pour éviter cela, le stratagème du village est la mise en place d’un perchoir de bouteille d’eau sur une petite plantation. L’enfant n’aura besoin de personne pour tenir la bouteille puisqu’elle est perchée, et si jamais il oublie de la remettre en place, l’eau qui coulera va nourrir la plantation en dessous. Voilà, c’est écolo !

Des bouteilles suspendus

Optimisme

Les « mots du cœur » sont des citations inspirantes et encourageantes écrites sur des bouts de papiers chemises colorées. Elles sont déposées sur les branches des arbres, et visibles le long des ruelles du village. De vraies ondes positives mise à l’encre !

Citations suspendus à des arbres

citations suspendus à des branches

citation

Prise de responsabilité

Toutes les maisons du village ont été bâties par ses habitants. Appuyée financièrement par des donateurs, chaque maison porte le nom de celui qui a financé la construction. L’idée est de rendre les villageois autonomes, et ainsi leur apprendre à construire par eux-mêmes leurs maisons. Tandis que certains se penchent dans le domaine de la construction, d’autres se rendent utiles dans l’élevage et l’agriculture. De nombreuses alternatives s’offrent aux villageois pour accéder à leur autonomie.

le village en photo

a la porte d'une maison de Tsaratanana

Learning by doing

Grace à une donation, le village possède une école primaire publique (EPP) particulièrement moderne.  L’école porte le nom de son donateur principal. Comme nous indique le guide du village, l’école suit les méthodes « Montessori » dans son enseignement. On peut observer des outils pédagogiques facilitant la compréhension des élèves par la pratique.

a l'entrée de l'école Tsaratanana

Créativité

« Tout ce qui n’est pas donné est perdu » indique un mot du cœur croisé à Tsaratanana. Il en est de même pour le talent s’il n’est pas utilisé ! Le village encourage ainsi la créativité. Il a même un espace pour les artisans : maisons, ateliers et points de vente. Les produits sont en majorité fabriqués à partir de matières recyclées comme les boites de conserve. Un artisan nous explique qu’à part son point de vente au niveau du village, ses produits sont également vendus à l’étranger.

 

Il y a tellement de choses à voir encore qu’un article ne suffit pas ! Je vous encourage vivement à visiter 🙂

 

 

6 commentaires sur “Eco Village Tsaratanana, là où de nouvelles vies se construisent

  1. Merci pour cette restitution très précise de votre visite à Tsaratànana. N’hésitez pas à visiter aussi notre site pour en savoir davantage sur cette « aventure inoubliable » comme le dit l’un des habitants de l’éco-village; À bientôt!

  2. Nous avons deja eu l’occasion d’y travailler avec notre cabinet de dentisterie mobile, au profit des enfants du centre 🙂
    Je vous invite aussi Rindrahariniaina a visiter notre centre ainsi que nos activites
    Joyce,
    ONG Mobile Hilfe Madagaskar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *